Brin d’hiver à la Berthe

Ce diaporama nécessite JavaScript.

À la ferme de la Berthe, dans ce lieu savoyard, à Saint Franc, il y a Thomas, Ian, Diane, Fred, Caro, Corentin, Monique, Lison, la petite Mélisse… et les gens de passage : Alexis, Nans, Clémentine, Coralie, Lola, compagnons du Réseau REPAS… et autres copains.
Une dizaine de personnes vivent et participent à faire vivre ce lieu : élevage de poules, cochons, chèvres, fromagerie, maraîchage, apiculture, accueil, soirées musicales et tout le bricolage qui en découle.

Au départ, en 2010, c’est une bande de copains qui veut vivre ensemble et faire ensemble. Ils créent une association : la Mijote, et trouvent quelques mois plus tard ce lieu sur les hauteurs de la Chartreuse. Ils montent une SCI pour l’acquisition du bâti et des bois, la foncière Terre de Liens leur loue les 6ha de pâturage et le hangar agricole. Les différentes activités agricoles débutent en 2012 sous forme d’entreprises individuelles.

L’association, la SCI, la location à Terre de Liens, les activités professionnelles de chacun, la vie ensemble au quotidien… cet ensemble caractérise ce joyeux collectif.
L’individu créé cet ensemble et cet ensemble impacte l’individu. Le collectif expérimente le vivre-ensemble au jour le jour et aménage des temps de régulation (réunions, discussions). Ils réfléchissent à créer et à s’approprier des outils de communication qui faciliteraient le vivre-ensemble.

En plus de l’aspect collectif, c’est intéressant pour nous de découvrir d’autres installations, d’autres façons d’appréhender le métier de maraîcher. Avec Corentin, Fred et Monique, on donne la main à cette activité : installation des nouveaux jardins, mise en place de la nappe chauffante pour la pépinière, préparation des planches pour les premiers semis de carotte et plantations des oignons, installation de la dernière serre… avec ce métier, c’est difficile d’être routinier !  Et avec Corentin, c’est un grand plaisir d’échanger, de travailler, de partager nos expériences sur l’activité.
Ici, on y découvre une expérimentation des principes de Jean-Martin Fortier qui renouvelle la notion de maraîchage. La réflexion est portée sur l’intensification de la production sur une petite surface. La culture sur des planches surélevées et permanentes semble être idéale pour préserver une terre riche et vivante tout en minimisant le travail du sol. Ici quelques vidéos de présentation de leur activité.

DSCN9957

Après 3 semaines, voici maintenant le moment de repartir sur les chemins pour de nouvelles rencontres, d’autres découvertes. On aura passé de chouettes moments à la Berthe, on se sera presque senti comme à la maison !

Publicités

3 réflexions sur “Brin d’hiver à la Berthe

  1. Merci pour votre blog, et vos récits. Ça fait du bien de lire ces belles initiatives, vos rencontres, de croire qu’autre chose est possible, que dans l’Humain il y a aussi de belles choses. Bonne route, bisous!

  2. Un vrai régal de vous suivre dans votre itinéraire. Au fait, très bonne idée la carte !
    Par la magie des images et des mots, on se laisse facilement embarquer dans votre sillage.
    Portez vous bien tous les trois et tout plein de bisous

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s