Quelques graines d’imprévus

Nous arrivons en Hongrie, à 60km au nord-est de la capitale, nous rejoignons le collectif Csobánkapuszta. Nous nous attendons à rencontrer un projet agricole mais sur place, mis à part Daniel qui s’occupe d’un petit potager, rien de très agricole… En fait, le collectif accueille à ce moment là le SUN festival, festival de musique psytrance qui attend 3 000 personnes…

Alors on s’adapte, on se réorganise pour les semaines à venir

On se trouve une place derrière le bar et on s’occupe de préparer des pancakes aux festivaliers. 2 jours de sons non-stop nous auront suffi. On s’en va direction Budapest avec Christi et Ioana, des amis roumains.
Nos accordéons rythment nos déplacements dans la capitale. En bon touriste fatigué et ne connaissant pas la monnaie locale, pour quelques fruits et une bière, Robin donne un billet de 5 000 Ft au lieu de 500 Ft… Une prise de CONscience du lendemain, quelques allers-retours dans la ville et une dose de discussion puis nous réussissons à récupérer notre bien.

La ville nous épuise et après 2 jours d’errances et d’asphalte, nous rejoignons Balaton, le plus vaste lac d’Europe centrale. Le temps se fait orageux et faire du camping en plein air devient délicat. Mais nous retrouvons la perle qui nous avait précédemment déposés au bord du lac et nous voilà hébergés par une généreuse famille nombreuse. Après cette pause rafraîchissante bien appréciée, nous partons quelques kilomètres plus loin pour Ilona malom, un projet ami du réseau Longo Maï.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Ici, vivent 2 familles qui travaillent à la confection d’aires de jeux en bois pour enfants. Nous profitons du Festival culturel de Kapolcs pour découvrir le village dans une ambiance joyeuse.
Nous rencontrons Deszö qui élève des brebis et sa femme Edina, qui s’occupe de la fabrication du fromage. On est touché par le temps qu’ils prennent pour nous faire découvrir leur ferme et les paysans des alentours.

Après 10 jours passés au moulin d’Ilona, nous nous dirigeons vers l’Autriche. Nous rejoignons Graz pour rencontrer Jakob et ses fabuleux colocataires avec qui nous partageons de bons moments. Nous partons un peu plus au sud de l’Autriche pour un weekend de rencontres politiques autour de la question du renouveau des méthodes de luttes actuelles.

Une nouvelle graine d’imprévu pour le covoiturage de Robin direction Paris qui s’annule au dernier moment. Mais comme on dit, il n’y a pas de problème, il n’y a que des solutions !
C’est maintenant l’heure pour nous de séparer l’équipage pour se retrouver un peu plus tard et un peu léger.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s